La numérotation chez Märklin

 

Explication sur les numéros catalogues

Que la numérotation soit à 4 ou à 5 chiffres, seuls les deux premiers chiffres comptent :

Toutes les locomotives de Märklin commencent par le 3****

 

Résumé :

Les livres et manuels par le 0*** exemple : 03082 : Livre sur la Central Station CS3

Les véhicules automobiles par le 1**** exemple : 18033 : Tracteur Bulldog

Les coffrets par le 2**** exemple : 29721 : coffret de départ marchandise époque 3

Les locomotives par le 3**** exemple : 3000 ou 30000 : loco tender série 81

Les voitures et wagons par le 4**** exemple : 46049 : wagon nettoyeur Ho

L’échelle 1 par le 5**** exemple : 55071 : loco échelle 1 série T18

Les commandes Digitales par le 6**** exemple : 60226 : Central Staion CS3

Les signaux, grues, accessoires etc par le 7**** exemple : 7226 : Fumigène

L’échelle Z par le 8**** exemple : 88634 : Loco échelle Z SNCB série 54

A ma connaissance le 9**** n’a jamais été utilisé sauf exeption exemple : 94339 : uniquement pour 15 ans d’affiliation au club Insider

 

Comme pour toute règle il peut y avoir des exceptions mais je pense qu’elles sont rares.

 

Pour ce qui concerne les locomotives 3**** :

En général les boites blanches sont des loco analogiques ou Delta et les boites grises des locos digitales.

Cette numérotation a commencé en 1957 après les séries 700 et 800

 

30*** représente les premiers locomotives échelle H0 de Märklin

En général il s’agit de machines analogiques avec inverseur a électro-aimant.

Quelques exceptions notoires : la machine 30000 qui est Delta mais qui porte les premiers chiffres 30 en souvenir de la 3000.

Idem pour les 30032 (rappel des 3032), 30033 (rappel des 3033), 30210 (rappel des 3021) …….

 

31*** représente le même genre de machine toujours inverseur analogiques.

 

32*** n’a jamais été utilisé à ma connaissance

 

33*** représente les machines avec inverseur Electronique

 

34*** représente les machines avec décodeur Delta. En général ce sigle est appliqué sur la boite :

 

Exemple de l’évolution d’une machine :

3032 version inverseur électro-aimant

3322 version inverseur électronique

3422 version décodeur Delta

3722 version moteur 5 pôles

37221 version moteur sinus

Delta (réf. décodeur 6603) = décodeur digital moins cher avec seulement 15 adresses digitales (limité à 4+1 avec le transfo de commande Delta)

Sauf les 66032 qui est aussi un Delta mais avec 80 adresses.

Le décodeur Delta pilote toujours un ancien moteur 3 pôles alternatif.

 

35*** représente les machines avec moteur 5 étoiles

Attention je n’ai pas dit “moteur 5 pôles qui est un moteur courant continu mais bien “5 étoiles” qui est encore un moteur courant alternatif.

 

Il faut aussi savoir que toutes les séries ci-dessus sont emballées en boites blanches.

Note : je vais essayer de faire aussi un listing de l’évolution des boites.

A partir des séries 36, on parle Digital et toutes les boites sont grises.

 

36*** représente les premières machines digitales avec décodeur référence 6080 appelé généralement le c80.

Il s’agit toujours d’un moteur 3 pôles courant alternatif.

Depuis quelques années le 36*** est utilisé pour les locos digitales mais moins chères.

 

37*** représente les machines avec moteur 5 pôles à courant continu.

Depuis quelques années le 37*** est utilisé pour les locos digitales que j’appellerais “normale”

 

38*** cette numérotation a été utilisée de manière assez disparate.

Elle peut désigner des machines Hamo (version courant continu 2 rails des mêmes machines alternatives 3 rails) mais aussi des modèles en série limitée

A parfois été utilisé aussi à l’inverse : 83***

Désigne aussi parfois des séries spéciales à tirage limité.

 

39*** représente toujours une machine à moteur Sinus

Depuis quelques années est utilisé pour les locos digitale “haut de gamme” avec les nouveaux moteurs avec transmision par cardans

 

Les 2 ou 3 numéros après le 3* sont parfois les mêmes pour rappeler d’anciennes séries.

 

Enfin on peut trouver parfois cette petite perforation sur les boites :

Il s’agit de machine “déclassées” de la production pour défaut.

Très souvent il ne s’agit que de défauts très mineurs, parfois indécelables pour le commun des mortels ou bien simplement de boites abimées avec une loco totalement intacte dedans.

Ces perforations peuvent aussi concerner des fins de série “liquidées” pour faire de la place.

Ces locos sont en général en vente au musée Märklin à Göppingen dans une salle latérale.

Soyez attentifs quand même car parfois des vendeurs terriblement distraits collent leur étiquette de prix juste sur cette perforation.